La grande plante de pierre qu'est la maison pousserait mal si elle n'avait pas l'eau des souterrains à sa base.
Ainsi vont les rêves en leur grandeur sans limite.
La page de Bosco par sa rêverie cosmique apporte au lecteur un grand repos de lecture en lui demandant de participer au repos que donne tout onirisme profond.
BACHELARD,Poét. espace,1957, p.40.

"Soleil Malade"
"Soleil Malade"
Détail
"Berceau de Lune"
"Berceau de Lune"
Détail
"Brumes"
"Brumes"
Détail
"Ciel de Toile"
"Ciel de Toile"
Détail
"Le Retour"
"Le Retour"
Détail
"Nuée"
"Nuée"
Détail
"Regards"
"Regards"
Détail
"Infini"
"Infini"
Détail
"Premiers Pas"
"Premiers Pas"
Détail
"Le Temps"
"Le Temps"
Détail
 
 
Powered by Phoca Gallery

Partagez sur votre réseau ...

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Les galeries - Peintures de Marie-Blanche BAYON

La boutique - Reproduction d'oeuvres peintes originales de Marie-Blanche BAYON, certifiées par l'artiste.

Les tops et les flops des arts plastiques